La France en Afrique vue par un entrepreneur chinois [Interview 1]

La France en Afrique vue par un entrepreneur chinois [Interview 1]

Nous donnons ici la traduction de l’interview d’un chef d’entreprise chinois, Xu Huajiang, qui explique comment la China Harbour Engineering Company (CHEC) a obtenu les chantiers du port de Kribi au Cameroun et une concession d’opérateur en partenariat avec Bolloré et CMA-CGM.


C’est un témoignage assez rare, généralement posé mais parfois aussi musclé, qui n’évite cependant pas les clichés, mais qui permet d'avoir une bonne vision « vue d’ailleurs » de la présence française en Afrique. Ce texte illustre aussi les possibilités et limites d’un partenariat triangulaire d'autant que le partenaire africain est ici réduit à « un marché tiers » et que les ambitions du partenaire chinois sont claires.

Dans cette traduction, j’ai respecté l’entièreté du document original malgré sa longueur et ses répétitions. Les réponses de Xu Huajiang sont brutes et n’ont visiblement pas été [trop ?] réécrites, aussi le lecteur aura souvent l’impression qu’elles sont décousues. Mais l'ensemble est très instructif.

Téléchargez ici la traduction ici