Exploitation guinéo-chinoise de la bauxite

Guinée : un investissement chinois de 2,89 milliards de dollars dans l’exploitation de la bauxite
Victor Bérenger
Jeune Afrique, 3 janvier 2018

Aluminium : une bonne nouvelle pour la Guinée?

Aluminum Prices Surge as China Imposes Curbs
Luo Guoping, Huang Kaixi and Fran Wang
Caixin, 27 septembre 2017

Rapport sur la présence chinoise en Guinée

Ce rapport au vitriol sur la présence chinoise en Afrique
Antoine Izambart
Challenge, 12 avril 2017

Le cuivre : la Chine et l'exploitation des ressources africaines

La Chine, le cuivre et l'exploitation des ressources africaines
Thierry Pairault
19 septembre 2016

Un des reproches fait à la Chine est l’exportation de ressources naturelles sans retombées développementales ou industrialisantes pour les pays africains. Si l’on regarde les statistiques d’exportations de cuivre (minerai [classe CTCI 283] et produit affiné [classe CTCI 682]), la situation n’apparaît pas aussi caricaturale – ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait pas de problèmes.

Freeport to sell Tenke copper mine to China Moly

Freeport to sell prized Tenke copper mine to China Moly for $2.65 billion
Anet Josline Pinto and Denny Thomas
Reuters, 9 mai 2016

Lire à http://mobile.reuters.com/article/...

Convention entre la RD Congo et un groupe d'entreprises chinoises

Analyse juridique de la Convention entre la RD Congo et un groupe d'entreprises chinoises
Laurent Okitonembo Westhongunda

Paru dans La Conscience le lundi 4 août 2008
http://www.laconscience.com/article.php?id_article=7666 

INTRODUCTION :

Le 22 avril 2008, la République Démocratique du Congo a signé, à Beijing, en Chine, une convention de collaboration avec les entreprises chinoises China Railway Group Limited et SINOHYDRO Corporation. Outre le préambule, cette convention est composée de 27 articles repartis en 9 points qui portent respectivement sur l'objet, le projet minier, le projet d'infrastructure, le remboursement des investissements, les engagements et garanties de la RDC, les garanties du groupement des entreprises chinoises, la consultation périodique des parties, la force majeure et le règlement des différends ainsi que les dispositions finales.