Investissement, routes de la soie et Afrique (2016)

Investissement, routes de la soie et Afrique (2016)
D'après le dernier communiqué annuel du MOFCOM


Si on lit les statistiques d'investissement chinois réunies spécifiquement par le MOFCOM pour révéler les pays concernés par les « nouvelles routes de la soie », il est clair que l’Afrique n’en fait pas partie – à l’exception de la seule Égypte à cause du canal de Suez. ces destinations privilégiées cumulent en 2016 des flux plus de six fois supérieurs à ceux destinés à l'Afrique et des stocks trois fois supérieurs.

IDE chinois et « nouvelles routes de la soie »(en millions de dollars)

Documents statistiques antérieurs :